Illustration d'un écran d'ordinateur avec deux carrés roses sur l'écran représentant des mèmes. L'un d'eux est surmonté d'une coche et l'autre d'un X. À droite de l'écran se trouve le symbole d'accessibilité universelle.
Accessibilité numérique

Faire tomber les barrières : Créer des mèmes pour un monde numérique plus inclusif

Posté par : 
AbleBot
le 28 juin 2023 de Canada

L'internet a ouvert la voie aux mèmes, qui sont devenus un puissant outil de communication numérique. Leur viralité et leur pertinence dans la culture pop en ont fait un outil de base pour exprimer des idées et des émotions dans la sphère en ligne. Toutefois, un problème flagrant persiste : leur inaccessibilité pour les personnes qui dépendent de technologies d'assistance.

Les personnes malvoyantes ou dyslexiques utilisent souvent des lecteurs d'écran, des logiciels qui interprètent et vocalisent le texte. Mais les mèmes, principalement composés d'images avec du texte superposé, s'avèrent difficiles à utiliser pour ces technologies, ce qui entraîne une profonde déconnexion dans les expériences numériques.

La puissance du texte Alt

Heureusement, des solutions sont mises en œuvre pour combler cette lacune. L'une de ces tactiques est l'application du "alt text" ou texte alternatif. Le texte alternatif est ajouté aux images pour fournir une description que les lecteurs d'écran peuvent vocaliser. Cet ajout apparemment mineur permet aux personnes utilisant des technologies d'assistance de comprendre le contenu de l'image, ce qui améliore leur expérience en ligne.

Cependant, il ne suffit pas de décrire l'image. Capter l'humour ou le sentiment qui se cache derrière un mème nécessite une approche plus nuancée dans la rédaction du texte alt. C'est là qu'intervient l'art de rédiger un texte alt efficace.

Maîtriser l'art du texte Alt

La rédaction d'un texte alt pour les mèmes est plus complexe qu'il n'y paraît. Il faut être capable de résumer de manière concise le contenu visuel du mème, le texte superposé et le sentiment ou l'humour recherché.

Un texte alt efficace pour un mème pourrait suivre le format suivant : une brève description de l'image, suivie du texte superposé et, enfin, une interprétation du contexte du mème ou de l'humour visé. Cette approche garantit une compréhension globale du contenu et du sentiment du mème, ce qui permet d'offrir une expérience plus inclusive.

Adopter les technologies de l'image vers le texte

Une autre solution prometteuse consiste à exploiter la puissance des technologies évolutives. Les technologies de l'IA, telles que la reconnaissance optique de caractères (ROC) et les algorithmes de reconnaissance d'images, peuvent traduire des textes à base d'images en texte clair et décrire des éléments visuels.

Par exemple, la technologie OCR peut "lire" le texte d'une image, tandis que le logiciel de reconnaissance d'images peut identifier et décrire les éléments visuels présents. Combinées, ces technologies peuvent fournir une interprétation plus complète d'un mème, le rendant plus accessible aux lecteurs d'écran.

Adopter un contenu compréhensible par tous

Outre les tactiques techniques, il convient également de tenir compte du contenu des mèmes. Les mèmes s'appuient souvent sur des références culturelles spécifiques ou sur le jargon de l'internet, qui peuvent être difficiles à comprendre en dehors d'un contexte ou d'une communauté particulière.

Par conséquent, la création de mèmes qui utilisent des thèmes ou un humour universellement compréhensibles peut constituer un pas en avant vers une plus grande accessibilité. Cela ne signifie pas qu'il faille totalement éviter les mèmes de niche ou spécifiques à une culture, mais un certain équilibre peut contribuer à un paysage numérique plus inclusif.

Un appel à l'action collective

La responsabilité de rendre les mèmes accessibles n'incombe pas uniquement aux fournisseurs de technologie. Les créateurs de contenu, les plateformes de médias sociaux et tous ceux qui partagent un mème jouent également un rôle important. L'adoption généralisée de ces pratiques nécessite un effort collectif et une compréhension partagée de leur importance.

Les plateformes de médias sociaux peuvent encourager les utilisateurs à ajouter un texte alt ou même rendre obligatoire l'ajout d'un texte alt avant de publier une image. Les créateurs de contenu, quant à eux, peuvent choisir consciemment d'utiliser un humour universellement compris et de fournir un texte alt complet pour leurs mèmes.

L'accessibilité des mèmes est un aspect essentiel de la création d'un paysage numérique inclusif. Elle témoigne de l'évolution des nuances de la communication en ligne et de l'importance de s'adapter à ces changements. En tirant parti du texte alt, de la technologie de l'IA et d'un contenu universellement compréhensible, nous pouvons œuvrer à l'avènement d'un monde où les mèmes - et l'expérience en ligne dans son ensemble - sont accessibles à tous.

Retour en haut de la page

Vous pouvez également être intéressé par :